J’ai pleuré sur tes pas

(Me quedé llorando detrás tus pasos)

 

 

J'ai trouvé l'autre jour notre maison déserte

En vain, je t'appelais, l'angoisse au fond du cœur.

La porte du jardin était encore ouverte

Tu venais de partir, brisant notre bonheur.

Alors, en découvrant dans le sable doré

L'empreinte de tes pas, longuement j'ai pleuré.

 

J'ai pleuré sur tes pas

En murmurant tout bas,

La prière d'adieu

D'un départ douloureux

Qui m'emplit de détresse.

J'ai pleuré sur tes pas

Voyant mourir déjà,

Tout un passé d'amour

Fait de tant de beaux jours

Et de nuits de caresses.

 

Vers ton nouveau destin

Vers ton rêve incertain,

Tandis que tu partais

Moi tout seul je restais

Fixant avec tristesse;

Le sol où j'ai trouvé

Ton souvenir gravé,

Et le cœur déchiré

Comme un enfant, tout bas

J'ai pleuré sur tes pas.

 

Ce matin, doucement, j'ai vu s'ouvrir la porte

Ce n'était pas un rêve, tu me revenais,

Ton abandon, tes remords, chérie, ah ! qu’importe

Puisqu’à nouveau, l'espoir ici chante et renaît !

L'empreinte de tes pas à l'entrée du jardin

Se devinait encore, et j'ai pleuré, soudain.

 

J'ai pleuré sur tes pas

En murmurant tout bas,

La prière d'amour

Pour bénir ton retour

Qui voit fuir ma détresse.

J'ai pleuré sur tes pas

Car je ne pouvais pas,

Après tant de douleur

Croire à tant de bonheur

De joie et de tenderse.

Je t'avais près de moi

Comme avant sous mon toit,

Je savais que, bientôt

Tu viendrais d'un seul mot

Chasser toute tristesse.

Je savais et, pourtant

Le cœur enfin content,

Dans le jardin, longtemps

Comme un enfant, tout bas

J'ai pleuré sur tes pas.

 

Letra : Roland Tessier

Música : Jacques Simonot

 

Grabado por André Claveau con acompañamiento de orquesta. (sello Columbia, 1943)

 

 

(colaboración enviada (letra y grabación) desde Alemania por el amigo “Diego de Tenerife” (Dietmar Willmeroth). 07-2012)

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=d63IiSYLNoI

 

 

AtrásMenú Principal